top of page
Rechercher

Le Pseudonyme littéraire

Dernière mise à jour : 9 janv.


Les raisons qui motivent le choix d'un pseudonyme sont variées. La quête d'anonymat est souvent primordiale, permettant à l'écrivain de s'affranchir de sa propre renommée ou d'éviter les contraintes sociales. 1/ George Orwell. Derrière ce nom se cachait Eric Arthur Blair, un homme dont la plume puissante a dénoncé les injustices et la tyrannie. En utilisant un pseudonyme, il a pu écrire sans entraves, révélant ainsi une vérité incontestable. 2/ Mary Ann Evans, a utilisé un pseudo pour déjouer les préjugés de son époque. En tant que George Eliot, elle a créé certains des personnages féminins les plus mémorables de la littérature anglaise, tout en défiant les normes de son époque. Le pseudonyme a agi comme un bouclier, lui permettant de s'épanouir dans un monde littéraire dominé par les hommes. ( A rapprocher de George Sand : Amantine Dupin). 3/ Stephen King, sous le nom de Richard Bachman, a pu explorer des genres différents et expérimenter avec des tons distincts de sa célèbre horreur. Ce changement de nom a donné naissance à des œuvres telles que "Rage" et "Running Man", qui ont un ton distinct du reste de son corpus. 4/ En utilisant le nom de plume de Voltaire, François-Marie Arouet a pu critiquer la monarchie française et l'Église catholique sans subir la répression directe. 5/ J.K. Rowling a publié, sous le nom de Robert Galbraith, un roman policier pour échapper au poids de sa célébrité. 6/ Les Brontë, sous les noms Currer, Ellis et Acton Bell, camouflèrent leur génie sous des identités masculines pour déjouer les préjugés sexistes de l'époque. 7/ Le pseudonyme donne parfois la liberté d'explorer de nouvelles formes narratives, comme la poésie pour l'auteur de science-fiction Isaac Asimov, qui écrivit des poèmes sous le nom de Paul French. 8/ Anne Rice ( Howard Allen O’Brien), auteure d'entrelacs vampiriques et sensuels, écrit sous le nom d'Anne Rampling et d'A. N. Roquelaure.

9/ Romain Gary, lauréat du prix Goncourt, a utilisé le pseudonyme "Émile Ajar" pour remporter à nouveau ce prestigieux prix. 10/ Boris Vian : L'auteur, musicien, ingénieur et artiste multitalent Boris Vian a écrit sous plusieurs pseudonymes, dont "Vernon Sullivan" pour ses romans policiers et noirs. 11/ Colette : La romancière et actrice Sidonie-Gabrielle Colette est devenue célèbre sous son seul prénom, Colette. Cependant, elle a également écrit sous le nom de plume "Willy" pendant son premier mariage.

Haut du formulaire 12/ Et pour finir , on ne peut manquer de parler d’EFSY WASHINGTON !! Une nouvelle exploration ingénieuse du pseudo, par l’ami(e) de Franck Thilliez…

Le pseudonyme est donc un outil polyvalent dans l'arsenal de l'écrivain, une arme de dissimulation ou d'expression, un masque ou une seconde peau. Pour l'auteur, il peut être une évasion, un déguisement. Le pseudonyme est un miroir déformant, révélant les multiples facettes de l'âme créative de l'écrivain.

grands auteurs

P.S. : moi aussi, j'utilise un pseudo pour séparer ma vie privée et professionnelle de ma vie d'auteure...


Tous droits réservés, reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteure


Posts récents

Voir tout
bottom of page